Sarah Michelle Gellar

UNE ENFANT STAR…

Sarah Michelle Gellar naît le 14 avril 1977, dans la ville de New York. Alors qu'elle déjeune dans un restaurant avec sa mère, la petite Sarah est remarquée par un directeur de casting qui lui propose de tourner une publicité. Sa carrière débute alors qu'elle n'a que 4 ans…

Ainsi, quelques semaines plus tard, Sarah apparaît pour la première fois à la télévision dans un spot publicitaire pour Burger King. Une des premières publicités comparatives, dont le but est de se valoriser en critiquant les produits des concurrents.
La petite comédienne vante ainsi les hamburgers de Burger King en disant que ceux de MacDonald sont beaucoup plus petits… (!)
Mais voilà que le spot publicitaire ne plaît pas du tout au président de MacDonald et celui ci décide d'attaquer la société Burger King et Sarah en justice !
Elle se rappelle : "C'était très bizarre quand on a quatre ans d'être cité comme témoin dans un tribunal."
Heureusement, à l'issue du procès, Sarah n'est pas poursuivie.
En 1982, Sarah est obligée de se cacher pour participer à l'anniversaire de ses copines dans les MacDonald. Malgré tous ces petits problèmes, Sarah ne regrette rien. Le spot a réussi à la rendre célèbre et à faire décoller sa carrière aux Etats-Unis.

En 1983, Sarah tourne son premier film "An Invasion Of Privacy". Elle joue Jennifer, la fille de Valerie Harper.
Lors du casting, la comédienne n'est pas là, alors Sarah improvise la lecture toute seule en interprétant le rôle de l'adulte en plus du sien. Elle est engagée sur-le-champ.
Ce téléfilm est un succès et la popularité de la petite actrice ne cesse de grimper !
A 6 ans, Sarah est déjà une star !

L'année suivante se veut difficile pour la petite famille, puisque ses parents divorcent. Elle assiste au départ de son père, qu'elle ne reverra plus. "Il est en quelque sorte, sorti de ma vie", dit-elle. A partir de là, Sarah ne vit plus qu'avec sa mère, Rosellen. Elles développent une grande complicité. Aujourd'hui, ça n'a pas changé : "Tout ce que je suis, confie-t-elle, je le dois à ma mère. Elle a toujours été là pour me guider, elle m'a toujours soutenue."
Et elle raconte : "C'est la femme la plus incroyable que j'ai jamais rencontré et que je rencontrerai probablement jamais dans toute ma vie. Tout ce que je suis c'est à elle que je le dois. Elle est si mignonne. Elle continue à collectionner les coupures de presse dans les journaux locaux pour me les montrer."
Et elle enchaîne : "Ma maman ne vit pas insidieusement ses rêves à travers moi. Ca a toujours été mon choix de jouer la comédie. Si à un moment ou à un autre, je voulais abandonner, elle m'aurait soutenue à 100%."
Sarah a acquis de sa mère, institutrice, le goût de l'effort et l'amour du travail bien fait.
"Ma maman a toujours été derrière moi, et nous sommes très proches." dit Sarah.
Sarah a toujours accordé beaucoup d'importance aux études, et c'est pour cela qu'elle a toujours privilégié l'école et les interros aux spots de pubs ou autres boulots.
Ses années collèges ne font pas partie des bons souvenirs, car elle n'avait pas beaucoup d'amis à causes de ses absences professionnelles. Sarah est alors entourée d'une grande solitude, mais elle se plonge cependant dans d'autres activités…
En dehors de l'école et de sa carrière qui lui prennent beaucoup de son temps, elle se débrouille pour passer ses heures de libres dans le Tae Kwon Do, un art martial coréen qui nécessite à la fois force et souplesse [comme une certaine Tueuse !]. Elle acquiert rapidement un très bon niveau et obtient une ceinture marron.
Elle pratique aussi le patinage artistique où lors d'une compétition régionale, elle se classera troisième !
Malheureusement, l'école, la comédie, le T.K.D et le patinage, en même temps, surchargent son emploi du temps ! Alors sa mère lui a dit de faire un choix : "Tu ne peux pas tout faire, choisis deux choses et l'une d'elle doit être l'école."
"J'ai donc opté pour la comédie." dit Sarah.

UNE ADOLESCENCE RICHE EN EXPERIENCE…

De 1983, jusque là, Sarah tourne de nombreuses publicités et enchaîne films sur films. Elle participe aussi à des pièces de théâtres, et apparaît également dans des séries télévisées.
Son CV (curriculum vitae) d'actrice s'enrichit…
Elle participe au soap "Guiding Light", tourne "Funny Farm" avec Chevy Chase…
Alors qu'elle a entre 8 et 9 ans, on la voit dans des séries tel que "Guillaume Tell", ou "Spenser" (avec Robert Urich). Elle anime même un talk-show pour ados nommé "Girl Talk".
Ensuite, elle enchaîne avec le personnage de la jeune Jacqueline Bouvier dans la mini-série "A Woman Called Jackie".
Et, plus tard, elle monte sur la scène de Broadway pour "The Widow Clair" donnant la réplique à Matthew Broderick, puis à Eric Stolz.
Sans oublier une énorme poignée de pubs à son actif.

C'est à 14 ans, en 1991, que Sarah décroche son premier grand rôle ! Dans le feuilleton dramatique pour ados "Swan's Crossing", elle tient le rôle de Sydney Rutledge, une fille de riche insupportable, prête à tout pour arriver à ses fins. Cependant la série est annulée rapidement pour une mauvaise programmation (elle est diffusée dans l'après midi, ce qui ne permet pas de cibler le jeune public étant donné qu'il est en classe). Heureusement, Sarah a le mérite d'être remarquée grâce à cette diabolique Sydney, pour un nouveau rôle de méchant !

En effet, puisqu'en février 1993, Sarah commence alors le tournage de "All My Children". La directrice de casting, Judy Wilson, a su que Sarah avait quelque chose de spécial dès qu'elle a passé la porte. "Elle possède un registre de jeu très large, est adorable et ne manque vraiment pas de piquant." avoue-t-elle.
C'est ainsi que Sarah est Kendall Hart, la fille de Erika Kane (Susan Lucci). C'est une jeune fille sombre, elle est secrète et perverse, et ne manque pas d'imagination pour tromper, mentir, séduire… Uniquement sur la première semaine, le personnage de Sarah, a tenté de se suicider, a tiré sur des gens et s'est fait avorter !
"C'était incroyable de jouer une telle psychopathe." dit Sarah. "C'était génial !" ajoute-t-elle.
C'est également sur ce soap américain qu'elle joue ses premières scènes d'amour à l'écran. A 16 ans, Sarah réalise la scène avec un homme qui pourrait être son père ! Dans la série, Kendall se marie deux fois bien qu'elle ne soit pas encore sortie du lycée !

Le soap-opéra est pour la jeune actrice le plus difficile dans ce métier. Elle explique : "On vous remet le script un jour à l'avance, vous répéter une fois ou deux, et vous tournez une prise, peut-être deux, et c'est tout. Contrairement à ce que tout le monde peut croire, nous n'avons pas de prompteur. [Prompteur -> Appareil placé au niveau de la caméra, sur lequel défile le texte lu par un présentateur, ou un acteur à la télévision.]
Sarah passe deux années sur "All My Children". Elle se fait une amie, Eva Larue, qui partage sa loge. Mais aussi une "ennemie" en la personne de Susan Lucci. La presse n'hésite pas à débattre sur les tensions qui règne entres les deux comédiennes.
Heureusement, ça n'est pas la fin du monde et Sarah s'en sort bien puisqu'elle est nommée aux Emmy Awards (Oscars de la télévision). Elle remporte l'Emmy du Meilleur Espoir Féminin à la 2e nomination.
Même si "All My Children" connaît beaucoup de succès, Sarah annonce son départ de la série car elle est convaincue qu'elle ne doit pas incarner ce rôle plus longtemps… Sa carrière prend alors une autre direction. A seulement 18 ans, elle fait preuve d'une force de caractère surprenante.

Sarah s'envole alors pour l'Australie où elle se rend sur le tournage de "Beverly Hills Family Robinson", son nouveau film, à Queen Stand. Elle incarne Jane, fille d'une vedette télé et d'un dentiste qui font naufrage sur une île paradisiaque et à tendance désertique…

NOUVELLE ETAPE DE SA CARRIERE -> "L'AVENTURE BUFFY"

En 1997, un casting est lancé pour une nouvelle série "Buffy, the Vampire Slayer" (Buffy contre les vampires). Des centaines d'actrices se présentent pour décrocher le rôle principal, dont Sarah. Au début, peu tenté par cette série de "remplacement", elle change rapidement d'avis, lorsqu'elle apprend la présence de Joss Whedon, qu'elle aime beaucoup.
Après avoir reçu le script, elle est motivée pour ce nouveau défi qu'elle trouve intéressant. Elle rencontre alors Joss qui la fait auditionner pour le rôle de Buffy. Mais le producteur avoue à la jeune femme qu'il la voit plutôt dans le rôle de Cordélia. Elle refuse cette nouvelle audition dans un premier temps, mais après réflexion, accepte. Après son passage, elle empoche le rôle de Cordélia.
De leur côté les producteurs ne trouve pas LA personne qu'il faut pour le personnage de l'héroïne. Cependant, Sarah est tenace, et insiste pour qu'on lui donne sa chance.
Elle raconte : "Je voulais vraiment Buffy, mais à l'époque j'avais les cheveux noirs et un teint de porcelaine. Je n'arrêtais pas d'essayer de les convaincre de me laisser auditionner pour Buffy. Ils n'arrêtaient pas de dire "vous n'êtes pas Buffy", et moi, "je peux être Buffy"."
Sa chance, Sarah l'obtient enfin ! Elle entame un véritable parcours de force, et se bat pour montrer ce qu'elle sait faire. Lecture devant la directrice de casting, devant les producteurs, devant les responsables de la chaîne, audition devant tout le monde, tests avec la caméra, etc.
"Ca a été l'expérience la plus éprouvante de toute ma vie, mais je le voulais vraiment ce rôle" explique-t-elle.
En tout, la jeune femme a dû faire plus d'une quinzaine d'auditions ! "Ce casting était très éprouvant pour les nerfs. Chaque fois que je pensais avoir le rôle, la production me convoquait pour un autre essai. Ca n'en finissait pas. Même si j'étais très motivée, j'ai cru que je n'y arriverai jamais." raconte Sarah.
"A la dernière, avoue-t-elle, je suis entrée faire ma scène. Quand je suis sortie, ils m'ont dit, "nous voulons que vous recommenciez une nouvelle fois", j'ai nerveusement craqué et j'ai pleuré. J'ai dit "je ne peux pas le faire. Vous êtes en train de me tuer". Le directeur de casting m'a littéralement traînée dans la salle et là, tout le monde s'est mis à rire et on m'a dit "Félicitations ! Vous avez le rôle !" Moi de mon côté, j'étais encore en train de sangloter et de renifler."
Joss Whedon se souvient "Sarah nous a donné une lecture parfaite. Puis elle a dit "Au fait, je suis également ceinture marron de Tae Kwon Do. Ca aide ?"."
Le rôle en poche, Sarah devient Buffy la blonde, puisqu'on lui demande de se teindre les cheveux. Elle prend également des cours de kickboxing, boxe, combats de rue, avec un entraînement intensif. Pendant ce temps, le casting continue pour les autres personnages.

Sarah est une vraie professionnelle puisqu'elle réalise une partie de ses cascades. Même si elle est doublée par Sophia Crawford lors des scènes difficiles. La série exige énormément physiquement. Même si la jeune actrice est fatiguée lorsqu'elle se retrouve devant la caméra, elle se donne à 100%, et ce, quel que soit le nombre de prises.
La fatigue de Sarah s'explique par les 16 à 18 heures de travail par jour qu'elle fournit. "Je suis fatiguée et je râle parfois, mais surtout s'il vous plaît, ne me plaignez pas. C'est ce que je veux faire, ce que j'adore faire. Personne ne m'oblige à accepter la masse de travail que je prends", explique-t-elle.

ELLE NE S'ARRETE PAS LA… APRES BUFFY DIRECTION LE CINEMA

En mars 1997, deux semaines avant le début de Buffy, alors qu'elle est en train d'en faire la promotion, Sarah entend parler de "Souviens-toi… l'été dernier", écrit par Kevin Williamson (Scream). Elle auditionne. "J'ai eu le rôle le 9 mars, la veille du jour de la première diffusion de "Buffy"." dit-elle. Elle interprète le rôle d'Helen, qui avec 3 amis renversent quelqu'un alors qu'ils viennent de faire la fête et sont sur le chemin du retour. Ensuite, c'est le cauchemar…
Pour le tournage, Sarah se rend en Caroline du Nord. Isolée, elle n'a aucune idée du phénomène qu'engendre la diffusion de Buffy : posters sur les bus à Los Angeles, plus de 200 sites sur le net… etc.
Sarah raconte : "Heureusement j'ai eu deux mois pour me préparer à cette folie qu'était devenue la série. C'est très bien ainsi."
Buffy est un véritable succès. Et Sarah est maintenant une actrice célèbre pour son rôle.

En 1998, on retrouve Sarah sur "Scream 2". Kevin Williamson lui propose un nouveau rôle, mais sa participation est limitée car le tournage du film se déroule en même temps que la seconde saison de Buffy.
Elle joue Cici, une étudiante qui se retrouve face au tueur vers le début du film. "Scream 2" fait un carton au box-office.

Sarah renforce son statut de superstar à travers le monde…
Pendant ce temps, la France tombe sous le charme de cette nouvelle série et de son héroïne (féminine !) Buffy, qui fait parler d'elle !

Plus tard, Sarah décroche le rôle de Kathryn Merteuil, une gosse de riches, que la vie et le fric à pourris, avec son frère, Sébastian Valmon (Ryan Philippe) dans "Sexe Intentions".
Sarah raconte : "La possibilité de jouer un personnage manipulateur sans scrupules, et surtout intelligent m'a séduite, parce que c'est très rare."

Plus récemment, Sarah se dirige vers un tout autre registre et signe pour une comédie romantique : "Simplement Irrésistible", où elle incarne Amanda.

A 22 ans, sa carrière vient tout juste de commencer…

Alors que Buffy continue de passionner le public, Sarah se détache peu à peu de ce rôle qui lui colle à la peau pour montrer ce dont elle est capable ! Le public n'a encore rien vu !

Ainsi, Sarah enchaîne son rôle dans Buffy pendant les années tout en faisant des apparitions au cinéma ou dans d'autres séries télés.

En 2001, elle tient un des rôles principaux dans "Harvard Man" ("Harvard Story" en France) aux côtés de Adrian Grenier, Eric Stolz et Rebecca Gayheart. Son personnage, Cindy Bandolini est une jeune femme qui a tout pour elle. Fille d'un homme de la Mafia, bien qu'elle ne le sache pas, elle va entraîner un joueur de basket, Alan Jensen, dans un sombre marché mettant en scène argent et matchs de baskets truqués !
Cette année là, elle joue dans "The It Girl", film dans lequel elle interprète une jeune femme banale qui devient la coqueluche de la jet-set new-yorkaise après s'être lié d'amitié avec des jeunes issus de grandes familles de Manhattan.
Sarah fait également une apparition dans la série "Grosse Pointe" en guest star dans son propre rôle, et dans la troisième saison de "Sex And The City" où le personnage est très éloigné de celui de Buffy !
Aujourd'hui, Sarah vient de tourner dans l'adaptation cinématographique de "Scooby-Doo", en interprétant la jolie Daphné aux côtés de Freddie Prinze Jr., ainsi que de Matthew Lillard, ami du couple depuis quelques temps.
Le 1er septembre dernier (2002), Sarah s'est marié avec Freddie Prinze Jr au Mexique, entourés de leurs familles et de leurs proches.

Bien qu'elle se pose dans sa vie privée, Sarah n'en oublie pas pour autant sa passion qu'est la comédie en étant sur le devant de la scène !

Dossier par Gaïa pour Buffy VS.